Sauver les insectes, leur disparition n’est pas inéluctable

//Sauver les insectes, leur disparition n’est pas inéluctable

Sauver les insectes, leur disparition n’est pas inéluctable

Les insectes, socle de la Vie sur Terre, disparaissent à un rythme huit fois plus rapide que les vertébrés. Le coupable est identifié : la production agricole intensive. Les solutions pour inverser la tendance existent.

TRICOPTERES        68% des espèces en déclin, 63% des espèces menacées

PAPILLONS             53% des espèces en déclin, 34% des espèces menacées

COLEOPTERES      49% des espèces en déclin, 34% des espèces menacées

PLECOPTERES      35% des espèces en déclin, 29% des espèces menacées

HYMENOPTERES   46% des espèces en déclin, 44% des espèces menacées

EPHEMERES         37% des espèces en déclin, 27% des espèces menacées

LIBELLULES          37% des espèces en déclin, 13% des espèces menacées

DIPTERES               25% des espèces en déclin, 0,7% des espèces menacées

 

L’équation est simple : l’agriculture décime les insectes, l’agriculture doit changer. Monocultures, pesticides, fertilisants, herbicides forment le gros des facteurs de disparition.

Il faut embrasser l’agroécologie, réduire drastiquement l’utilisation d’intrants chimiques. Et les technologies sont là !

L’avertissement des chercheurs est clair : si l’on ne change pas à grande échelle nos processus de production de nourriture, les insectes dans leur ensemble glisseront vers le chemin de l’extinction dans quelques décennies.

( L’ECHO, 16/2/2019 )

Par |2019-04-23T10:50:29+02:00avril 23rd, 2019|Catégories : Actualités|0 commentaire

À propos de l'auteur :