« Ces chats sont désormais interdits à Bruxelles » (La Libre – 14/04/2019)

//« Ces chats sont désormais interdits à Bruxelles » (La Libre – 14/04/2019)

« Ces chats sont désormais interdits à Bruxelles » (La Libre – 14/04/2019)

L’article complet est consultable sur La Libre.be.

L’élevage et la détention de chats hybrides et Fold sera bientôt interdite. C’est ce qu’a récemment décidé le gouvernement bruxellois en approuvant en première lecture un avant-projet de cette nouvelle loi. Le Bengal et le Savannah, les deux races les plus courantes de chats hybrides présentent plusieurs problèmes liés à leur comportement ou leur reproduction, tandis que les chats Fold souffrent d’un problème génétique grave pouvant entraîner des malformations du cartilage et de très fortes douleurs.

La Secrétaire d’État au Bien-être animal Bianca Debaets (CD&V) a décidé de prendre ces mesures, en étant renforcée dans son choix par deux avis du Conseil bruxellois du bien-être animal (…)

Un avis qui n’est pas partagé par Yvan Beck, vétérinaire bruxellois. “C’est un problème minoritaire par rapport à d’autres problématiques à régler en matière de bien-être animal. Durant ma carrière j’ai eu affaire à très peu de chats de ces races-là et ceux que j’ai pu soigner ne présentaient pas ces caractéristiques”, explique-t-il. “Au niveau du Savannah, c’est vrai que c’est un chat très indépendant mais je n’ai jamais observé de problèmes comportementaux. Et pour le Scottish Fold, il n’y en a quasiment plus. Concernantles propriétaires de chats hybrides, que vont-ils faire quand la loi sera en vigueur ? Les euthanasier ? C’est absurde. Jamais je n’accepterai d’euthanasier un chat hybride qui est en bonne santé”, affirme Yvan Beck.

Par |2019-04-18T22:38:01+02:00avril 18th, 2019|Catégories : Revue de presse|0 commentaire

À propos de l'auteur :