Qui sommes-nous ?

/Qui sommes-nous ?
Qui sommes-nous ?2018-09-01T17:10:01+00:00

Planète-Vie

Planète-Vie, initialement dénommée R.N.S (Rassemblement pour une Nouvelle Société a.s.b.l), fut fondée en 1985 à l’initiative du sénateur Roland Gillet.

Mouvement fédérateur pour la  protection et le bien-être des animaux en Belgique, ses  préoccupations se sont étendues, depuis la présidence du Dr Beck en 1995, aux  relations entre l’économie et le monde vivant.

L’objectif de Planète-Vie consiste à retrouver le sens de la relation entre l’animal, l’homme et la vie, considérés dans  leur environnement naturel et artificiel. Son axe principal de réflexion est l’interdépendance du monde vivant.

Elle favorise l’éveil des consciences individuelles et collectives.

Enfin, elle facilite et accroît la dimension éthique au sein des débats entre acteurs économiques et sociaux.

Comment ?

  • par la publication de livres et de documentaires
  • par des cycles de conférences suivies de débats
  • par une participation active aux travaux d’expertise de commissions nationales et internationales
  • par des interventions auprès des organismes consultatifs nationaux et des structures européennes (Commission et Parlement)
  • Par un travail éducatif de fond au sein des écoles et des universités, belges et étrangères, en collaboration avec un réseau associatif international.

L’interdépendance, au cœur de notre action

L’interdépendance est au cœur des phénomènes de ce monde ; les sciences modernes nous le démontrent chaque jour davantage. La compréhension de ce principe conditionne les rapports de l’homme à sa planète et à l’univers. Elle est essentielle pour aborder les défis que représente la mondialisation lorsqu’il s’agit de la rendre plus soutenable et équitable.

Dans ce contexte, Planète-Vie a été créée pour favoriser une meilleure analyse des rapports entre l’homme et le monde vivant. Par son approche transdisciplinaire, objective et rigoureuse, Planète-Vie nous invite à une rencontre de « l’autre » – humain, animal ou écosystème – dans le cadre élargi des rapports du tout à la partie. A travers cette démarche, nous renforçons nos sentiments de responsabilité collective et individuelle, et notre motivation à entreprendre les changements d’attitudes et de comportements lorsqu’ils sont nécessaires.

Parce qu’elle nous incite aussi à placer, au sein de nos réflexions, l’intelligence du cœur, source d’éthique et de compassion, Planète-Vie permet à chacun de s’interroger avec plus de profondeur et d’ouverture sur ce que nous devrions abandonner et ce que nous pourrions adopter pour renforcer l’harmonie entre les hommes et avec les différentes formes de vie sur terre.